Je suis encore vivante....

Publié le par teresa

Et oui les amis, j'avais prévenu tout le monde (ou presque !!!) qu'aujourd'hui c'était la fin, que je ne survivrai certainement pas à cette rando....

6 heures de marches, 957 m de dénivellé....

J'ai failli annuler un milliard de fois, puis je me suis ravisée...

- Que vas-tu faire aujourd'hui ?

Et puis il faut bien se dépasser de temps en temps sinon on ne progresse jamais !!!

Et j'y suis allée.... et ce soir je suis super contente de moi !!!


La randonnée commence par le parc de St-Pons (228 m), un magnifique parc où l'eau coule abondamment. Les chiens sont interdits dans ce parc.  Jérome qui nous accompagne a porté son chien dans son sac à dos pendant la traversée du parc... Je mettrais une photo lorsque je les aurais récupérées... J'avais bien mon appareil photo mais j'ai juste oublié de prendre la carte mémoire...Après avoir vu la source de St-Pons nous nous sommes dirigé vers le nord du parc. L'ascension réelle de la Sainte Baume a commencé à ce moment là. La montée fut rude, longue mais le paysage grandiose. Bon là derrière mon clavier je vais ma maligne mais sur le coup un peu moins... enfin qui va piano va sano et ce fut le cas doucement mais surement j'ai vaincu cette montée grâce à mes nouvelles chaussures de rando ( les rolls royce de la rando) et mes bananes emportées pour me donner des forces... La polaire n'a pas fait long feu, et non très vite je me suis retrouvée en tee shirt transpirant à qui mieux mieux... heureusement j'avais mon doudou indien et j'ai pu essuyer les gouttes qui dégringolaient de mon front. Oui c'est dur la vie de randonneur, qu'est ce que vous croyez ??

Sur le parcours nous avons atteind un petit gîte puis une ancienne glacière. Petite moment de découverte d'un lieu ou l'on a du mal à imaginer que de la glace était produite à cet endroit. Puis re-ascension jusqu'au col de Fauge là nous prenons notre repas... dans un décor grandiose et ravi que l'ascension prenne fin enfin... Un peu de repos une petit repas puis nous rejoignons le Pic de Bertagne (1042m).De la haut nous allons voir la Ciotat mais aussi la sainte Victoire, le Garlaban...Les paysages sont magiques... Nous effectuons la descente par le col de Bertagne puis par le col de l'Espigoulier, le vallon de l'Etable et le vallon du Gour de Brest.

Rude la descente, presque plus que la montée... dans les cailloux, l'un d'entre nous est tombé mais rien de grave, heureusement. Moi j'ai failli, je m'en suis sortie avec des egratignures sur le bras... Nous commençons a être serieusement fatigués, nos jambes sont moins stables...

Nous arrivons aux voitures, il fait presque nuit...

J'arrive chez moi je prends une douche bien mérité... une soupe (non pas de supo !!!) et au lit !!!

Je suis fatiguée mais ravie d'avoir relevé le défi mais surtout d'avoir réussi cette ascension...

Merci encore Jérôme pour cette merveilleuse aventure !!!!

Publié dans la ouke j'habite....

Commenter cet article

Chris 26/10/2009 11:38


Belle randonnée.
Ce sont les vacances scolaires, alors bonne vacances.


teresa 02/11/2009 22:04


Oui en effet et je les attendais avec impatience